POSEZ NOUS VOS QUESTIONS

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

Pourrons-nous un jour habiter sur une autre planète ?

 

 

Nous le savons tous : surpopulation, épuisement des ressources, pollution : un jour, la Terre sera condamnée et l'humanité avec. Afin d'échapper à ce drame, l'hypothèse d'aller vivre sur une autre planète se concrétise de plus en plus dans l'esprit de nombreuses personnes, dont certains astronomes réputés. Doux fantasme, utopie totale ou possibilité à envisager?

 

 

Plusieurs planètes potentiellement habitables ont été découvertes lors de ces dernières années, grâce aux progrès de la science et à des télescopes qui gagnent en puissance. Parmi elles, Kepler-69C, Gliese-581d ou encore les exoplanètes du système Trappist (nommé ainsi par l'équipe belge qui l'a découvert) se trouvent dans la zone habitable d'un système solaire idéal : ni trop chaud, ni trop froid, en somme : comme le nôtre ! Néanmoins, elles ont le désavantage de se trouver à des millions d'années lumières de nous et nos capacités technologiques actuelles ne nous permettent pas d'envisager un tel voyage. De plus, du fait de leur distance très éloignée, de nombreux éléments nous sont encore inconnus. Si leur gravité a pu être calculée (en moyenne deux fois plus élevée que sur Terre), leur atmosphère et leur climat restent à être analysés. Or, il est nécessaire que ces planètes contiennent les éléments indispensables à la vie telle que nous la connaissons : eau liquide, champ magnétique, température adaptée, O2, CO2, N2... et bien sûr qu'il s'agisse d'une planète tellurique!

 

Rapprochons-nous un peu plus : notre plus proche voisine, Mars, a toujours fait rêver les hommes qui espèrent coloniser l'espace. Là encore, de nombreux problèmes s'opposent à l'arrivée des humains sur la planète rouge. Certes, Mars est une planète tellurique et on sait désormais grâce au rover Curiosity qu'elle a abrité de l'eau liquide, désormais gelée au plus profond de ses calottes polaires. Mais là encore, au-delà des blocages financiers (ce sont des milliards de dollars qui seraient nécessaires à une telle épopée), plusieurs obstacles se placent entre l'homme et son désir de poser le pied sur Mars.

 

En effet, cette dernière est inhabitable pour plusieurs raisons : ses températures glaciales (environ - 60 degrés Celsius, son bombardements constants par les rayons cosmiques, son atmosphère irrespirable chargée en CO2, sa faible gravité qui agirait sur le corps humain, ses muscles et ses os... La seule solution envisageable serait de terraformer Mars. Comme ce verbe le laisse deviner, il s'agirait de la rendre habitable par des procédés artificiels en y apportant de l'eau, de l'hydrogène et d'autres gaz communs à l'atmosphère terrestre, mais aussi en augmentant sa température d'au moins 70 degrés et d'y développer des terres arables, le tout entraînant des contraintes techniques et financières peu envisageables dans les prochaines décennies.

 

 

C'est une quasi-certitude que l'Homme ira, un jour, se poser sur une autre surface planétaire. Pourra-t-il y rester ? Gageons que dans l'avenir, de plus en plus de scientifiques du monde entier s'allieront pour apporter des solutions concrètes afin de permettre à l'humanité de concrétiser ce rêve qu'elle nourrit depuis l'aube des temps.

 

 

 

MADE WITH by Revolution80.fr