Les révolutions technologiques qu'on pensait impossible il y a 10 ans

 

Que peuvent avoir en commun le livre électronique, la voiture hybride, et le micro-ondes ? Tous, sans exception, n'ont pas rencontré de succès lors de leur création.

 

En 1971, à la création du projet Gutenberg initié par Michael Hart, projet qui avait vocation à numériser les livres, internet n'existait pas encore. De changements en améliorations, il fallut attendre l'année 2008 pour pouvoir voir les liseuses numériques faire partie de notre quotidien. Beaucoup de personnes lors de sa sortie n'ont pas voulu en entendre parler, préférant la texture du papier et son odeur. Force est de constater qu'aujourd'hui l'ère du livre papier n'est ni finie, ni même sévèrement endommagée, mais tout simplement qu'elle se conjugue avec son évolution pour rendre la culture et la littérature accessibles au plus grand nombre. Même si au sein des établissements scolaires le remplacement du papier par le numérique tarde encore un peu, faute de moyen ou simple conservatisme, l'innovation étant toujours source de méfiance, il est à parier que dans moins de dix ans, l'école se fera en html et pdf ou ne se fera plus.

 

En 1769, à la création de ce qui est considéré comme le premier véhicule à propulsion, et malgré l'essai qui se solda par un échec car le véhicule en question fonctionnait à la vapeur, énergie accessible grâce aux mines de charbon, et avait une autonomie de 15 min ainsi qu'une vitesse de 4 km/h. Il était destiné à déplacer les canons plus facilement et rapidement, mais n'était doté ni de freins, ni de direction. La possibilité de pouvoir créer des engins quasi autonomes de main d'oeuvre humaine avec une énergie autre que celle de l'huile de coudes, ne suscita pas l'enthousiasme de Napoléon Bonaparte, malgré l'engouement de son Ministre des affaires étrangère, le Duc de Choiseul. Au début du XIXème siècle et le commencement de la révolution industrielle qui voit se multiplier les innovations, tant en matière agricole, militaire qu'énergétique, l'intérêt grandit pour cette invention. Tout d'abord à la vapeur, avant l'explosion, puis l'hybride et l'électrique, ces prototypes de véhicules sont tour à tour abandonnés, puis ressortis des cartons quelques années plus tard, au gré des découvertes et transformations de l'énergie (gasoil, essence...). Encore aujourd'hui à l'heure des voitures hybrides, de nombreuses personnes doutent de sa robustesse ou de sa longévité.

 

Les innovations touchent tous les domaines, y compris le domaine culinaire. Le premier four à micro-ondes faisait 1m80 pour 340 kg... Autant dire que l'entreprise Raytheon investit massivement dans sa miniaturisation. La première cible étant le public masculin, à qui on avait présenté le produit comme étant une machine qui permettait de cuire des plats sans avoir à cuisiner, ne se montrera pas intéressée. Les publicitaires changèrent alors de cible et concentrèrent leur énergie sur les familles et les ménagères. Mais l'appareil émettant des ondes, des questions commencèrent à se poser sur les potentiels dangers de l'énergie ondulatoire, et trouvant que la cuisson n'était pas optimale, il fut boudé au profit des méthodes traditionnelles. Il faudra attendre les années 90 et leurs plats surgelés pour le voir envahir les maisons et appartements.

 

Toutes les innovations quelles qu'elles furent trouvèrent leurs détracteurs, certaines étant tuées dans l’œuf alors que d'autres ont survécu grâce à la ténacité de scientifiques et d'innovateurs de tous poils.

 

 

La santé et les nouvelles technologies

LIRE

La sécurité et les nouvelles technologies

LIRE

La médecine et les nouvelles technologies

LIRE

La pollution et les nouvelles technologies

LIRE

Le réchauffement climatique et les nouvelles technologies

LIRE

POSEZ NOUS VOS QUESTIONS

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

MADE WITH by Revolution80.fr