POSEZ NOUS VOS QUESTIONS

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

La collecte de données : pour mieux nous satisfaire ou tout savoir de nous ?

 

Le big data est devenu en seulement deux décennies un des serpents de mer préféré des médias et des réseaux sociaux. Pour mémoire le big data constitue une masse gigantesque d'informations humainement impossible à quantifier et à analyser. Il faut donc faire appel à des superordinateurs dotés de capacités de calcul hors normes ainsi qu'à des experts en méga données afin de dégager des informations utiles à la science prédictive.

En théorie, le big data est un outil précieux qui permet aux consommateurs d'être guidés parmi un vaste choix d'objets à acquérir, d'articles à lire, ou bien encore d'activités de loisirs disponibles sur le net.

Pourtant, cette technologie qui utilise les informations du domaine privé, peut étonner, voir inquiéter.

 

Prenons l'exemple de Cambridge Analytica, entreprise spécialisée dans la collecte de données qui a capté les informations personnelles de millions d'utilisateurs à l'aide d'un quiz sur Facebook. En sachant que les principaux clients de Cambridge Analytica sont des entreprises marchandes et des organismes politiques de tous bords, nous pouvons nous interroger sur les dérives manipulatoires que cela peut entrainer.

 

Durant l’élection de 2008 aux États-Unis, Barack Obama a fait appel à une centaine d'analystes chargés d'exploiter les données Facebook que Mark Zuckerberg a accepté de partager, ainsi que les profils des inscrits à MyBarackObama. L'ensemble de ces données ont été croisées avec les informations résultants du porte-à-porte effectué par les militants et des collectes de fond. Cela a permis de cibler les mails de la campagne et les appels aux dons en direction des votants. Sans cet outil redoutable, Barack Obama aurait-il gagné les élections ?

 

Le compteur Linky semble cristalliser toutes les questions éthiques que pose l'utilisation des données du domaine privé. Promu comme un outil de technologie révolutionnaire permettant de faire des économies d'énergie, Il est surtout un aspirateur des données du domaine privé. La technologie du compteur permet de relever la consommation de l'électricité de la maison toutes les demi-heures. L'analyse des variations permet d'extraire des informations comme le nombre de personnes présentes au domicile, le type d'appareils utilisés et permet de profiler les habitudes des habitants. La revente de ces données à des fins commerciales est soumise à l'autorisation de l'usager. Mais il sera tentant d'accepter de céder ses informations contre un abaissement du tarif de l'électricité actuellement prohibitif .

 

Sommes nous toujours en mesure de décider consciemment de nos actes ? Le nouveau règlement général sur la protection des donnés est un effort de l'Europe pour protéger les citoyens. Individuellement l'utilisation d'un moteur de recherche respectueux des données personnelles est vivement conseillé.

A travers ces exemples, nous sommes en droit de nous interroger sur notre libre arbitre. Cette question philosophique majeure devient à l'heure du numérique urgente à résoudre.

 

 

 

 

 

 

MADE WITH by Revolution80.fr

CGU